January 29, 2019

January 24, 2018

Please reload

Posts Récents

World Cup Nakiska (CAN)

24 Jan 2018

Après la Suède, je me suis directement envolé vers le Canada pour la coupe du Monde suivante. Celle-ci a eu lieu à Nakiska le weekend passé. Nous avions normalement deux jours d'entraînement avant les qualifications, mais le parcours n'était pas prêt pour le premier jour. En effet, le matin du premier entraînement sur une coupe du Monde il y a toujours quelques coureurs (en général quatre hommes et deux femmes) sélectionnés pour tester le parcours afin de voir si les modules passent bien avant que tous les concurrents s'entraînent l'après-midi. Il se trouve que les tests du matin ont révélé quelques modifications nécessaires dans le parcours, dû à une vitesse trop élevée à certains endroits. Le premier entraînement a donc été annulé.

Dans la nuit du premier au deuxième jour, il y a eu des précipitations entremêlées de pluie et de neige, rendant le parcours plus lent et les virages très mou. Vu que les trainings de la veille ont été annulé, les organisateurs ont décidé de donner trois runs d'entraînement le deuxième jour. Mais le parcours étant très mou, après le passage de la moitié des athlètes les virages du Skicross étaient déjà très creusé et sont devenus presque impraticable. Nous n'avons donc finalement eu le droit qu'à un run d'entraînement ce jour-là. 

Nous attaquions alors les qualifications avec un seul passage dans les jambes (au lieu de quatre prévu initialement). Je n'étais pas très à l'aise sur ce parcours et n'avais pas pu travailler mes lignes comme je l'aurais souhaité, mais tout le monde était dans le même cas.

Après un bon départ lors des qualifs (deuxième chrono après le premier temps intermédiaire), j'ai commis trop d'erreurs de trajectoires en milieu de parcours et ai franchi la ligne à la 36ème place, non qualificative pour les finales du lendemain... 

Encore une course dont le programme a été amputé cette saison, il faut donc dorénavant que je réussisse à m'adapter plus rapidement aux parcours pour être rapide dès les premiers passages.

Le voyage s'est tout de même bien terminé avec une journée de skidoo dans les montagnes de la Colombie Britannique pour oublier cette mauvaise course et aller de l'avant, en attendant les prochaines coupes du Monde fin février en Russie.

After Sweden, I flew straight in the direction of Canada for the next World cup event. This one took place in Nakiska last weekend. We normally had two days of training before the qualification, but the course wasn't ready for the first day. Indeed, on the morning of a first World cup training there are always a few competitors (generally four guys and two ladies) chosen for testing the course to see if the jumps go well with the speed or if they need some adjustments. It was found that during the testing the testers had too much speed and the shapers needed to fix some features on the course. The first training had so been cancelled.

In the night between day one and day two, a mix of rain and snow came in the course, making the turns very soft and slowing everything down. As the first training was cancelled, the organizers decided to give us three runs on second day. But the course being soft, after the first training run the Skicross was destructed and no longer practicable, so we only had one run on that day.

So we went on quali day with only one shot in the legs (instead of four planned). I wasn't at my ease on this course and couldn't work my lines as I wanted to, but everybody was on the same page. 

After a good start in the quali (second best time after the first cut), I made too much mistakes on the middle section turns and crossed the finish line at rank 36. Not enough to take part in the finals on the next day...

Again a race with a shortened program this season, which is why I need from now on to manage on adapting myself faster to the tracks in order to be faster on the first training runs.

The journey still ended up well with a snowmobile ride on the British Columbia mountains to forget this poor race and move forward, waiting on the next World cup events in late February in Russia.

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Archives